Menu

Ton adolescence dans les années 2000

casier portes case
Source

Hey toi! Oui oui, toi, de la génération des milléniaux! Plus précisément toi, qui a fait ton secondaire entre 2000 et 2010. Aujourd’hui, j’avais le goût de te rappeler quelques souvenirs, qui sont probablement enfouis ben creux dans ta mémoire, ou sur la carte SD de ton vieil appareil photo numérique à batterie. Alors voici, juste pour toi, mes tops souvenirs des années du secondaire. Fort probable que tu vas te reconnaître dans certains d’entre eux.

Ahh, le secondaire. La période juste après laquelle tu t’es désabonnée de la revue Filles d’aujourd’hui pour te forger ta propre identité, ou du moins, tenter de choisir quel style tu aborderais à ton entrée dans la cour des grands.

Parce que oui, le style, oh que c’est important quand tu es ado. La génération d’aujourd’hui n’a jamais connu le struggle de choisir entre la mode hip-hop ou emo. Mais toi oui. Tu l’as vécu, cette crise d’identité-là. 50 Cent ou Panic at the Disco? Manteau Baby Phat ou chandail Emily the Strange? Eyeliner blanc ou noir? Blond platine ou noir ténébreux? Tu balançais entre les deux, mais à ton école, y’avait les deux clans, pis les deux semblaient dont bin cool! T’as finalement choisi d’opter pour ton propre style, qui balançait entre jeans ULTRA trop taille basse, qui exposaient ta craque ou ton string au moindre mouvement, ou track pants rouge à snaps de marque Champion (true story, y’en avait des marines pis des blancs aussi).

On parlera pas de tes cheveux non plus, qui ont subi plusieurs expérimentations, dont le fer à repasser en guise de fer plat (Help me here…est-ce que je suis la seule à avoir été témoin de ça?). T’as aussi fait l’essai des rallonges tressées SYNTHÉTIQUES, qui te piquait le fond de la tête sans bon sens, mais que t’endurais pareil un mois de temps juste parce que c’était cool, que ça coûtait cher, pis que ça prenait une éternité à faire. Si t’étais ben ben hot, t’avais mis une couleur funky genre rose fluo ou bleu flash. T’as certainement aussi testé le toupet, ou peut-être même le « coq », t’sais là, le p’tit bout de cheveux coupé sur le dessus de la tête?

Tu te promenais sûrement avec ton discman, pour écouter ta musique à l’école, juste avant l’apparition des lecteurs MP3. Tu communiquais par « lettres », a.k.a. des feuilles de cartable pliées de façon « origami » avec pour inscription : « À mA bESt FriEnD 4Eva XOXO. » Et, comme les cellulaires ne faisait pas encore parti de ton quotidien, quoi de mieux pour immortaliser tes plus beaux moments que ton mini appareil photo numérique Canon ou Kodak qui vous donnait à toi et tes amis les yeux rouges pis un teint weird! Encore là, aucun problème, tu savais que tu pouvais rectifier tout ça avec l’option « yeux rouges » sur Picasa, pour ensuite poster tes photos sur ton Skyblog (ou Skyrock), et même les utiliser comme photo de profil sur Doyoulookgood.

appareil photo camera
Source

T’as sûrement utilisé ces beaux clichés-là pour décorer l’intérieur de ta porte de case à l’école, à côté de ta page de revue déchirée illustrant Juelz Santana ou Lucas des frères Scott (One Tree Hill pour certains), juste en haut de ton p’tit miroir devant lequel tu pouvais réappliquer ton gloss ultra brillant à bille.

Peut-être aussi que tu avais un superbe flip phone rose ou bleu à la carte, avec lequel tu textais en cliquant plusieurs fois sur les chiffres et qui te faisait faire une semi-crise cardiaque chaque fois que tu pensais avoir laissé ton internet ouvert. T’as probablement upgradé par la suite, avec le modèle qui se flippait de deux sens, pour profiter du tout nouveau clavier lettré.

telephone cellulaire main
Source

Ah les belles pauses du midi à chiller aux tables de pique-nique du dépanneur du coin, où tu allais acheter tes cigares Prime Time aux pêches ou aux fraises, vendus à l’unité dans des p’tits tubes en plastique… (j’en reviens pas encore d’avoir pensé que c’était cool à l’époque). L’hiver, vous sortiez tes ami.es et toi pour aller prendre une bonne pof d’air frais, le dos à l’air parce que la mode, c’était les manteaux ultra courts et les pants ultra bas. Heureusement, tu pouvais aller te réchauffer après l’école au salon de bronzage le plus près pour avoir ton plus beau tan lors de ton bal de finissant (ouf… j’peux pas croire, mais c’était la trend).

Et c’est ce qui conclue mon throwback à l’adolescence des années 2000. Je suis certaine que toi aussi, t’en a plein d’autres souvenirs de cette époque mémorable, qui marque l’aube de l’arrivée des réseaux sociaux qu’on connait aujourd’hui. J’imagine que les générations suivantes auront des souvenirs bien différents des miens, mais tout aussi clichés et cocasses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre