Menu

La psychothérapie, qu’est-ce que c’est ?

cadres
Source: Pixabay

C’est avec la plus grande transparence que j’aimerais partager avec vous mon expérience quant à ma démarche de psychothérapie, que j’ai décidé d’entreprendre il y a quelques années.

Bien que je n’aie pas été à l’aise au départ, je savais que le seul moyen de retrouver un équilibre sur le plan de ma santé mentale était d’aller chercher de l’aide.

La santé mentale reste malheureusement encore aujourd’hui un sujet tabou, et beaucoup de personnes se privent de bons soins de professionnels qualifiés à cause de cette stigmatisation.

C’est avec beaucoup d’humilité et de temps que j’ai compris qu’à la base, c’est moi-même que je jugeais fortement dans mon instabilité émotionnelle. J’ai réalisé toute l’ironie de me camoufler dans mon silence pour me donner l’impression de garder le contrôle.

Je tiens ici à vous apporter un peu plus de bienveillance envers vous-même. Les sentiments de confusion, de doute, de solitude, d’anxiété profonde sont vécus par beaucoup plus de personnes qu’on le croit dans notre société, qui prône actuellement la performance à outrance. Là où il y a un problème, c’est que cette hyperperformance valorisée nous renvoie l’idée que demander de l’aide nous rend moins efficace et plus faible. Nous avons cette tendance à tout refouler et à nous couper de nos émotions au détriment de notre propre bien-être.

Dans mon cas, la psychothérapie a été une solution, et j’aimerais, au travers de mon article, vous amener plus de précisions quant aux démarches et aux avantages d’entreprendre une démarche de psychothérapie.

Qu’est-ce qu’une psychothérapie, et que permet-elle de travailler ?

Si l’on se fie au site de l’Ordre des psychologues du Québec, la psychothérapie est :

« un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. »

Donc à la différence d’une consultation normale avec le psychologue pour surmonter les difficultés de la vie quotidienne, la psychothérapie a pour but de provoquer des changements d’attitudes, de comportements, de manières de penser ou de réagir chez une personne, afin de lui permettre de mieux se sentir, de trouver des réponses à ses questions, de résoudre des problèmes, de faire des choix, de mieux se comprendre.

Quels professionnels sont certifiés pour donner une psychothérapie ?

Les psychologues, les médecins et les détenteurs de permis de psychothérapeute peuvent pratiquer la psychothérapie.

Pour plus de détails, veuillez vous référer à ce site Web.

Combien de temps dure une psychothérapie ?

Cela varie selon la nature des enjeux à travailler, mais généralement, elle s’échelonne sur plusieurs mois. Cela demande beaucoup de patience et de bienveillance envers soi, car la psychothérapie est très confrontante par moments.

De mon côté, cela fait trois ans que je suis en psychothérapie. Au départ, j’avais deux consultations par semaine, et j’en ai maintenant une par semaine.

J’ai eu la chance de profiter d’un programme remboursé par le système de santé, donc j’ai pu me permettre d’avoir autant de séances. J’ai dû être patiente, car j’ai été pendant environ deux ans sur une liste d’attente avant d’être admise.

Est-ce que la psychothérapie coûte cher ?

Cela dépend. Si vous désirez consulter au privé, vous devrez payer de votre poche. Selon le site de l’Ordre des psychologues du Québec, en bureau privé, le tarif pour une séance de 50 minutes de psychothérapie varie généralement entre 80 $ et 130 $. Ce prix n’est pas réglementé, c’est donc chaque professionnel qui détermine ses honoraires en fonction de son expérience et de la région où il pratique.

Si vous avez les moyens et que vous voulez éviter d’avoir des délais de prise en charge, cela reste le meilleur choix selon moi. Beaucoup de personnes jugent que c’est un prix astronomique, mais de mon côté, avant d’être admise au programme financé par le gouvernement, j’ai décidé d’aller consulter une psychologue au privé en attendant d’avoir ma place. J’ai donc révisé mes finances à l’aide d’un budget et j’ai pris conscience de toutes les dépenses que je faisais impulsivement. Cela m’a permis de me payer une consultation par semaine sans qu’il y ait d’impact sur mon budget, et je me sentais beaucoup mieux dans mon quotidien grâce à cette aide reçue. Je me suis dit que le prix à payer pour être bien psychologiquement surpassait grandement mon besoin de me procurer des objets dérisoires dont je n’avais pas nécessairement besoin.

Je tiens par contre à vous rassurer : depuis les derniers mois, avec la crise actuelle, plusieurs personnes vivent des enjeux de santé mentale affectant leur vie au quotidien. Ceci a permis au gouvernement de se mobiliser et d’instaurer de nouveaux programmes permettant l’accessibilité pour les personnes détenant une carte d’assurance maladie aux services en santé mentale gratuits.

Il s’agit du Programme québécois pour les troubles mentaux : des autosoins à la psychothérapie (PQPTM).

Je vous invite à cliquer sur le lien, qui mène à un site qui parle des nombreuses ressources permettant d’obtenir des services en santé mentale gratuits.

Qu’est-ce que la psychothérapie amène concrètement ?

Bien que la psychothérapie demeure une démarche très personnelle, j’aimerais vous partager les effets positifs que m’a apportés la psychothérapie pour vous permettre de mieux comprendre.

Grâce à la psychothérapie, j’ai pu progressivement et avec beaucoup de patience :

  • M’observer sans jugement dans mes façons de réagir ;
  • Développer au fil des ans une certaine sécurité intérieure me permettant de faire face aux différents problèmes auxquels la vie me confronte ;
  • Régler de façon saine les conflits que j’ai avec mon entourage ;
  • Comprendre que changer demande du temps, beaucoup de temps ;
  • Développer mon estime de moi et ma confiance en moi ;
  • Exprimer clairement mes besoins et imposer de façon bienveillante mes limites ;
  • Apprendre à me connaître et à me définir ;
  • Reconnecter avec mes passions et mes ambitions ;
  • Développer ma créativité ;
  • Me sentir moins seule ;
  • Et le plus important : être heureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre