Menu

À toi la pensive compulsive

crédits: Pixabay

Dans la peau d’une pensive compulsive.

Je ne dois pas être la seule à être comme ça…

Tu sais, le genre de personne qui anticipe tout à l’avance, qui essaie de rendre les situations toutes correctes sans anicroches.

Tu sais, la personne qui pense toujours, mais qui est souvent silencieuse.

Qui se fait souvent dire: «  Mon dieu, a l’air vraiment bête ou sauvage … »

 

SI je peux résumer en quelques phrases c’est quoi être une pensive compulsive,

c’est une personne qui se remet souvent en question, qui essaie le plus possible de refaire les scénarios dans sa tête pour redire les bonnes choses.

Qui est souvent stressée, mais ne le laisse pas paraître. Qui évite la chicane à tout prix, mais quand c’est inévitable, elle y pense pendant longtemps.

Elle assume les crises d’anxiété cachées, elles se sont enfouies si fort que même elle, elle ne s’en aperçoit plus.

C’est juste après quelque temps que cette personne remarque des maux physiques, une pesanteur sur ses épaules, des maux d’estomac, des maux de tête constants.

Cette personne se bat constamment entre la peur et la réalité, entre ses pensées et ses actions.

Malheureusement, les gens ne comprennent pas quelle bataille livrent les pensives compulsives qui ont cette impression de déranger, d’avoir le sentiment que ça va mal tourner.

Lorsque tu te chicanes avec cette personne, ne dis pas «  Calme-toi! », car, pour elle, son émotion est normale, et c’est la meilleure preuve de son amour, car elle te montre qu’elle tient beaucoup à toi.

Non, ce n’est pas une maladie, et oui elle peut travailler sur elle, cependant, laisse lui être intense dans ses émotions, laisse-la pleurer quand elle n’est pas capable de mettre des mots sur les émotions qu’elle vit.

De se mettre en colère lorsqu’un sujet la touche sincèrement.

 

Tes petites crises de jalousie à ton copain ou tes appels: «  Es-tu correct?»  à ton entourage parce que tu te fais des peurs,  garde-les !

Aujourd’hui, je veux lancer un message à toutes ces personnes qui croient qu’elles devraient se calmer, que ce n’est pas normal de penser constamment, d’être intense dans ses émotions,

je veux te dire que tu es tout à fait normal et unique dans ton genre, arrête de penser que tu devrais changer, car toutes tes pensées font de toi une personne de cœur et humaine.

À toi la pensive compulsive, je suis avec toi, et célébrons notre unicité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre