Menu

Pour l’amour des librairies indépendantes

livres bibliotheque romans
Source

J’aimerais vous parler d’un réseau qui me tient à cœur, et pour lequel mes paies s’envolent. Plus sérieusement, connaissez-vous la coopérative des librairies indépendantes? Je parle d’une centaine de librairies, de l’Ontario aux Maritimes. Ça peut être une bonne idée de road-trip, même si je doute que copain accepte de me suivre.

Pourquoi je parle de réseau? Parce que, bien que chaque boutique brille sous sa propre étoile (et nom), elles se rejoignent sur le site www.leslibraires.ca afin de mieux servir leur clientèle, surtout les personnes qui ne désirent pas se déplacer (je suis lâche de même). Par exemple, si je veux un roman en particulier et qu’il n’est pas vendu dans ma librairie de quartier, je peux demander de le faire venir jusqu’à moi, sans que ça me coûte des frais supplémentaires. Et si, hypothétiquement parlant, je ne veux même pas me déplacer en magasin, la librairie s’occupera de m’envoyer le tout par la poste. Avec le temps, j’ai même eu droit à ce que le propriétaire vienne me livrer mes livres. Si ce n’est pas du service!

Là, je vous entends me dire : « Mais Renaud-Bray fait la même chose et, en plus, ils ont un super gros entrepôt. » Oui, mais! Bon nombre de librairies indépendantes se spécialisent dans un genre littéraire, offrant une meilleure diversité de contenu et même des livres qu’on ne trouve pas ailleurs. Avant de me faire jeter des pierres par les amateurs de ces commerces à grande surface, je veux simplement dire que je n’ai rien contre eux, je préfère seulement encourager les petites librairies. En plus, tu ne trouveras pas de meilleurs conseillers littéraires, je te le garantis! J’ai découvert plusieurs coups de cœur grâce à leurs libraires, dont Faunes de Christiane Vadnais dont je ne pourrai jamais assez parler.

Pour vrai, je vous conseille d’aller faire un tour à la librairie près de chez vous, c’est un monde à découvrir.  Si je peux me permettre, je vous conseille :

La librairie La Liberté à Ste-Foy, pour son service plus que parfait et sa nouvelle boutique avec café pour combler tous les rêves des bibliophiles de ce monde.

La boutique de la librairie Pantoute sur St-Joseph, parce qu’il n’y a rien de mieux qu’une marche dans le Vieux-Québec avec un bon livre comme promesse de repos.

La librairie Chouinard à St-Romuald, pour la diversité des romans jeunesse (mon genre de prédilection) et son service en or.

Bon magasinage et, surtout, bonne lecture!

Par Gabrielle Dubé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre