Menu

Top 5 des meilleurs conseils reçus


Source : Unsplash

À travers les années, il y a des gens qui, sans s’en rendre compte, m’ont dit des phrases des plus originales, véridiques, importantes et un peu confrontantes… Je ne parle pas ici des conseils génériques qu’on retrouve sur Pinterest. J’ai donc recueilli mes cinq phrases préférées, ainsi que les prénoms des gens qui me les ont dites. J’espère que tu pourras aussi y trouver un peu de la sagesse que j’ai tirée à travers ces mots. 

  1. Saute (Jérémy) 

Il y a des situations qui nous permettent de prendre le temps. Elles nous donnent le droit d’avancer à petits pas incertains. Mais parfois, plus on réfléchit, plus on analyse, plus on imagine tout ce qui pourrait mal tourner et, après avoir trop réfléchi et retourné la situation de tous les côtés, on ne la voit plus du même œil. On l’appréhende et on la redoute. On laisse la peur s’immiscer dans ce qui, à la base, devait être stressant, inconnu, mais tout de même exaltant. C’est à ce moment qu’il devient impératif de sauter les yeux fermés dans les relations et dans les opportunités sans redouter que le passé ne nous rattrape. Sans se poser de questions. Sans se demander si on passe à côté de quelque chose d’autre. Sans comparaison, sans analyse. Il faut profiter de ce qu’on vit à fond sans penser au reste. Parce que malgré nos scénarios hypothétiques, on ne sait pas ce qui va arriver. Ça ne sert donc à rien d’imaginer le pire pour se protéger… On finit par se blesser de toute façon en repoussant les belles choses par peur de prendre des risques. 

  1. Tu ne peux pas passer un test duquel tu n’as pas les questions (Isabelle)

Celle-ci est une de mes préférées. C’est celle qui m’a encouragée, bien qu’un peu trop tard, à mieux communiquer et à ne pas minimiser ce que je voulais vraiment dire. Si je veux qu’une personne reste dans ma vie, mais que j’ai besoin de temps pour moi d’abord, je vais repousser cette personne et elle partira. Ce n’est pourtant pas ce que je voulais. J’avais besoin de temps, mais j’ai échoué à communiquer ce que je ressentais. J’ai choisi l’option facile et la fuite. Je ne peux pas en vouloir à cette personne de ne pas avoir su lire dans mes pensées. Bien qu’il s’agisse ici d’un exemple, ce conseil s’applique partout : si on ne communique pas clairement ce dont on a besoin ou nos émotions, on ne peut pas s’attendre à ce que les autres les comprennent par magie. La communication authentique est importante : personne ne peut donner la bonne réponse à une question qu’on a pas posée. 

  1. Croire et avoir besoin d’y croire sont deux choses différentes (Keana) 

Quand on a mal, on cherche des solutions. On veut croire que les choses tourneront en notre faveur et que tout rentrera dans l’ordre rapidement. On veut se sauver de l’inconfort. Mais parfois, on s’emmitoufle dans des illusions, parce qu’on veut désespérément croire que très bientôt, on ira mieux. On veut croire qu’on peut régler tous les problèmes. Mais cette phrase expose une certaine vérité : est-ce qu’au fin fond tu crois vraiment que tout peut rentrer dans l’ordre ou est-ce seulement réconfortant d’avoir espoir? Si on était plus souvent honnêtes avec nous-mêmes, on s’avouerait sûrement qu’on sait que la prochaine étape n’est pas de croire en un miracle, mais d’accepter ce qui nous rend inconfortable pour mieux passer au travers. Le déni ne mène nulle part. 

  1. Rien arrive pour rien (François-Xavier) 

Aucune situation n’arrive sans but. Une épreuve de vie est toujours composée d’une multitude de facettes qui ne peuvent immanquablement pas toutes être noires. Malgré nos erreurs, nos deuils et nos échecs, il restera toujours des apprentissages. Si on décide activement de chercher les aspects positifs et ce qui nous fait grandir, il est possible de canaliser son énergie sur ces points pour s’aider. Jamais une situation difficile ne sera vide et nous laissera inchangés et exactement au point où nous étions avant. Les épreuves nous font avancer et sont importantes, elles ne sont jamais vides de sens.

  1. Tu as le droit (Sylvie) 

Un classique, et pourtant si important. Tu as le droit de pleurer, de prendre tes propres décisions, de changer d’idée, de regretter, d’avancer et il n’en revient qu’à toi de faire les choix qui te concernent. Si, dans le moment précis, tu te sens bien, c’est réellement tout ce qui importe. Les jugements extérieurs, ce que tu sens que tu devrais faire, n’ont pas de rôle à jouer dans ta balance interne. Il n’y a pas de livre sur comment vivre sa vie et tu ne dois d’explications à personne sur la façon dont tu décides de tracer ta voie.

One thought on “Top 5 des meilleurs conseils reçus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre