Menu

Être en couple avec une personne hypersensible

 

Source : Pixabay

J’ai déjà rédigé quelques articles sur l’hypersensibilité soit : vivre avec l’hypersensibilité et vivre avec l’hypersensibilité (partie 2).

Je suis inspirée par ce sujet, car cette caractéristique qui m’habite module mon quotidien dans une intensité déstabilisante bien malgré moi. Pour les hypersensibles, il peut parfois être difficile de vivre avec cette forte charge émotionnelle. Aux yeux de ceux qui ne ressentent pas tout aussi fort, c’est difficile de comprendre la portée et l’intensité de nos émotions.

Comme l’empathie et la compassion sont quelque chose de fortement présent chez les hypersensibles, je n’ai pas eu d’autre choix que d’essayer de comprendre ce qui pouvait rendre mes relations interpersonnelles plus complexes. J’ai tenté de m’observer sans jugement dans l’espoir d’expliquer concrètement ce qui se passe en moi quand une situation conflictuelle se présente.

C’est pourquoi aujourd’hui, j’ai eu l’idée d’écrire pour ceux qui partagent leur vie avec une personne dotée d’une sensibilité accrue.  Je comprends parfaitement en quoi il peut être ardu à certains moments d’être en couple avec un être aussi près de ses émotions. Dans cet article, je vais tenter d’élaborer quelques pistes de solutions en intégrant des éléments qui vous aideront à comprendre notre façon d’être, de ressentir et de percevoir.

S’informer sur notre hypersensibilité

Un des premiers pas qui aide quand on partage sa vie avec une personne hypersensible est de s’informer sur notre nature.  Lire sur le sujet sur internet ou dans des ouvrages par exemple.

Mais en gros, si je peux résumer en une phrase, une personne hypersensible est une personne qui ressent et qui perçoit toute de façon décuplée.  Voici des grands points qui résument notre hypersensibilité :

  • Nous pleurerons plus facilement, mais c’est stéréotypé de croire que les hypersensibles ne font que pleurer tout le temps. C’est beaucoup plus nuancé que cela.
  • Les stimulus externes nous affectent beaucoup et très facilement : bruits, sons, environnement, atmosphère des lieux, comment se sent l’autre, le ton de voix, les expressions du visage, etc.
  • Nous sommes littéralement des éponges, on absorbe tout. Il est donc fréquent pour nous de se sentir submergés.
  • Cette tendance à nous sentir submergés entraine inévitablement un état de fatigue fréquente. On doit donc se reposer plus souvent et se retirer avec nous-mêmes dans le calme régulièrement.
  • Nous avons une grande empathie et une grande compassion au point de parfois nous oublier et de nous prioriser.
  • On se juge souvent, et ce, très sévèrement.
  • On analyse strictement tout et on se remet tout le temps en question.

Comprendre notre intensité émotionnelle et ne pas l’invalider

Combien de fois ai-je été en conflit avec mon copain, car il a dit un mot ou une phrase qui m’a instantanément dérangée ou blessée. Pour une personne hypersensible, il n’est pas rare de passer en un claquement de doigts à un état de calme vers un état de grande colère ou de grande tristesse. Il faut comprendre que même si à vos yeux ces réactions semblent démesurées et injustifiables, la personne hypersensible, elle, la vit réellement et fortement. Il est effectivement prouvé que les personnes hypersensibles vivent leurs émotions plus fortement que la moyenne des gens et que leur souffrance et bel et bien existante. Il faut donc comprendre que la personne hypersensible ne surréagit pas, du moins pas selon elle.

Banaliser leurs émotions où émettre le fait que votre partenaire réagit trop fortement n’est donc vraiment pas une manière de régler le conflit.  En fait, cela ne fait que rajouter une tension supplémentaire et la personne se sent encore moins comprise. Si on nous invalide dans nos émotions, c’est comme si le partenaire invalidait notre personne et notre identité, c’est alors qu’on se referme.

La meilleure façon de réagir quand votre partenaire semble en colère ou triste c’est de lui demander calmement comment il ou elle se sent. Cela créera instantanément une ouverture chez la personne hypersensible. Nous avons un grand besoin d’exprimer et d’expliquer la souffrance qui se créer à l’intérieur de nous.

S’accepter dans nos différences et la communication bienveillante

Je dirais qu’une grande partie des insécurités des hypersensibles c’est d’oser exprimer et de démontrer cette intensité émotive qui nous habite. La peur du jugement ou de se faire rejeter est très présente. Déjà, cela prend beaucoup de temps et de cheminement de s’accepter entièrement, nous considérons que cela sera encore moins possible qu’une autre personne puisse nous accepter totalement comme nous sommes.

Donc, une des clés importantes à mon avis quand vous être en couple avec une personne hypersensible, c’est de lui démontrer que vous accepter à part entière cette facette de sa personnalité. C’est de lui démontrer et de lui exprimer verbalement que vous l’aimez pour ce qu’elle est.

Et je veux spécifier un point important tout de même.  Il est important de verbaliser vos émotions et vos besoins mêmes si votre partenaire sensible a tendance à prendre les choses plus personnelles ou plus difficilement. Vous ne devez pas refouler vos émotions ou vos insatisfactions par peur constante de froisser ou blesser l’autre.  Sinon des tensions vont se créer au sein du couple et plusieurs non-dits alimenteront une lourdeur palpable au quotidien.

Prenez le temps d’expliquer calmement comment vous vous sentez quand quelque chose vous déplait ou vous blesse chez votre partenaire hypersensible. Oser vous montrer vulnérable face à chaque problématique est probablement la meilleure façon de vous faire comprendre, car cela démontre de l’authenticité et de l’honnêteté qui sont selon moi les valeurs qui priment chez les hypersensibles.

 

Être en couple avec une personne hypersensible demande en soi beaucoup de patience, d’ouverture et d’écoute. Même si cela demande des efforts et des compromis supplémentaires, je crois que c’est tout de même cette grande sensibilité qui vous a attiré chez votre partenaire. Partager sa vie avec quelqu’un d’hypersensible permet de côtoyer un univers chaleureux, doux et lumineux. On se sent chez soi, libre d’être qui on est, dans les bras d’une personne aussi empathique et authentique.

Révisé par Mona Saint-Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre