Menu

T’es belle quand…

fille champ douceur
Source

Quand on m’demande à quel point j’te trouve belle, j’dirais que j’me passerais du point. T’es une phrase magnifique qu’on a jamais envie d’finir.

C’est ça, han, l’amour?

T’es belle quand j’te décourage avec mes jokes plates.

Parce que l’baiser qui vient après goûte ton sourire que j’aime tant.

T’es belle quand tu t’endors sur mon épaule.

Parce que t’as un oreiller à 100$, mais que c’est sur mon épaule que tu décides de t’assoupir, te recroqueviller, baver.

T’es belle quand tu pleures.

Parce que j’pensais en avoir assez d’boire tes mots. Me v’là rendue que j’boirais aussi tes larmes.

T’es belle quand tu m’parles d’avenir.

Parce que d’voir loin ça nous rapproche.

T’es belle quand tu fais à manger.

Parce que tu brûles jamais rien. Juste notre amour.

T’es belle quand t’essaies d’te comprendre.

Parce que ça t’fait briller pis y’a personne qui déteste regarder les étoiles.

T’es belle quand on fait l’amour.

Parce que t’abandonne ton corps pour le rentrer dans l’mien.

T’es belle quand t’as des rages de câlins.

Parce que c’est d’même qu’on devrait faire la guerre.

T’es belle quand tu dis au monde que j’suis ta blonde.

Parce que j’suis fière d’avoir obtenu ce rôle-là.

T’es belle quand t’as eu une mauvaise journée.

Parce que même si l’nuage est gris, j’vois tes rayons. T’es mon soleil et juste pour que tu m’touches avec tes mains, j’vais te d’mander de m’crémer.

T’es belle, point d’exclamation!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre