Menu

Lettre à celui qui m’a ghosté

 

Crédits: Unsplash

 

 

 

 

 

 

 

Salut toi, mon fantôme d’amour,

Ça fait quelques jours que je retourne la question de tout bord, tout côté afin d’essayer de comprendre l’incompréhensible. Après plusieurs nuits d’insomnie, j’en suis venue à la banale conclusion qu’on s’est mal compris. On ne souhaite pas les mêmes choses, mais l’un d’entre nous deux a de la difficulté à l’expliquer, et ce n’est clairement pas celle qui a décidé d’écrire une lettre de 400 mots là-dessus qui en a.

Entends-moi bien, tu as parfaitement le droit de ne pas vouloir aller plus loin, d’avoir l’impression que nous ne sommes pas rendus à la même place ou de tout simplement ne pas entrevoir d’avenir entre nous deux. Tu ne me dois rien, et je ne te demande pas non plus de m’écrire un essai de 150 pages contenant toutes tes raisons dans les moindres détails de  ne pas vouloir aller de l’avant avec moi. Par contre, je trouve ça ordinaire que tu aies choisi de disparaître pour me le faire savoir.

C’est tout à fait légitime que tu n’aies pas perçu les choses de la même manière que moi. Tout est une question de perception dans la vie. Mais j’aurais tout de même aimé que tu aies le courage de me dire ce que tu ressentais plutôt que de me laisser dans le néant total, à me créer des scénarios sans bon sens. J’ai l’impression de ne pas avoir été assez. Pas assez importante pour que tu daignes te demander si j’allais être correcte. Pas assez intelligente pour avoir remarqué les red flags qui valsaient au vent devant mes yeux dès le départ.

Je sais que tu ne mérites pas toute l’énergie et l’attention que je t’ai accordées et que je continue de t’en donner. Mais comme je me tue à le répéter à qui veut bien l’entendre, je suis persuadée qu’il y a du bon dans chaque personne, et qu’il suffit de gratter la couche d’usure pour découvrir les dorures et les fioritures. Les deuxièmes chances, j’y crois fermement. Ce ne sera pas avec moi, mais je souhaite que mes mots résonnent en toi comme une chanson des années 80 qui pogne dans la tête bien comme il faut et qu’ils te fassent réfléchir sur tes futures relations et les moyens que tu prendras pour y mettre fin. Partir sans donner d’explications, ça se fait autant que de ne pas ramasser les crottes de son chien sur le trottoir. C’est pas très civilisé.

J’espère que tu trouveras la belle connexion que tu recherches. Prends soin de toi xxx

Par Sydney Guillemette

Révisé par Amélie Carrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre