Menu

Bonne chance, petit frère


Source

Ça y est. Le moment est finalement arrivé : tu as quitté le nid familial pour te lancer dans tes études. Je suis passée par là il y a déjà plusieurs années, et voilà que c’est maintenant ton tour.

D’abord, je dois te dire que je suis fière de toi. J’ai toujours su que tu réussirais, mais te voir devenir un homme me fait tellement plaisir. Ça me fait tout drôle de savoir que mon petit frère (à 6 pieds, j’ai presque plus le droit de dire ça) aura maintenant sa propre vie, son appartement, ses responsabilités et un entourage que je ne connaitrai pas nécessairement. J’avais l’impression que ce moment-là était tellement loin devant moi, mais il est arrivé à vitesse grand V.

Je ne te mentirai pas que j’ai eu le cœur gros quand je t’ai vu partir avec tes bagages, un peu stressé par tout ce qui t’attendait. C’est l’inconnu, ça fait peur, je le sais. Ça m’a fait bizarre de savoir que tu ne ferais plus partie de notre « quotidien », même si disons-le, tu étais pas mal occupé ces derniers temps entre deux games d’hockey, de soccer, de tennis, une ride de char ou un party.

Je me surprends même à être un peu nostalgique de l’époque où l’on vivait tous les deux chez papa et maman, du temps où ils étaient encore ensemble. C’était le bon temps n’est-ce pas? On en a eu des fous rires. Des classiques querelles de frère et sœur aussi, mais surtout des bons moments que je chérirai toute ma vie.

Maintenant, tu prends ton envol vers une toute nouvelle réalité et je suis convaincue que tu seras plus qu’à la hauteur pour tout ce qui t’attend, autant professionnellement que personnellement. Ton humour et ta bonne humeur te mèneront toujours aux endroits où tu souhaites aller. Tu trouveras toujours ta place dans ce monde, qui parfois te paraîtra surement beaucoup trop grand.

Ce n’est pas tous les jours facile la « vie d’adulte », je ne te mentirai pas, mais ç’a aussi beaucoup de bons côtés. Genre manger ce que tu veux quand tu veux, rentrer à l’heure que tu veux, trouver une indépendance confortable, un mode de vie qui te ressemble. Ça veut aussi dire de cuisiner, de faire la vaisselle, de passer la balayeuse et de n’avoir personne pour te ramasser, mais ça c’est la vie, t’sais.

Plus sérieusement, je te souhaite d’avoir du fun, de rire à en pleurer, de trouver ta voie et de t’entourer de gens qui te font sentir bien et qui te poussent à être la meilleure version de toi-même. Je te souhaite des soirées bien arrosées, des moments inoubliables, mais aussi du temps pour toi seul, pour apprendre à t’aimer dans ton entièreté.

Ta vieille sœur sera toujours là pour toi. Jour et nuit, n’importe où, pour n’importe quoi, ma porte sera toujours grande ouverte.

On a surmonté des choses difficiles ensemble et je veux que tu saches que je suis plus que reconnaissante que la vie m’ait fait cadeau d’un frère comme toi.

Bonne chance, mon frère, la vie est devant toi!

Je t’aime Xxx

Par Justine Rosa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre