Elizabeth Lowe

Bien le bonjour cher/chère lecteur /rice

Moi, c’est Elizabeth, Lizou, minou ou Eli pour les intimes. J’ai vingt-six ans et (encore, rassurez-vous!) toutes mes dents!:)

En possession d’un DEC tout frais, tout droit sortie du Cégep St-Lawrence dans le programme Arts, Langues et Communications après sept longues, longues années de joyeux acharnement, je commence ma « Carrière Bénévole »  en tant que réceptionniste à Collaboration Santé Internationale. De plus, c’est avec une joie et un motivation de feu que je débute mon aventure de blogueuse au sein de la belle équipe colorée de la Fabrique Crépue! ( YAY! Merci à vous tous et merci BFF (L)).

Bon, maintenant, trêve de baratin.

Passons aux choses sérieuses, soit mon amour des mots, que j’aime enfiler comme autant de perles sur un collier

Honnêtement, pense que si j’avais à choisir, le conte qui me représenterais le mieux, ce serait sans l’ombre d’un doute celui de La Belle et La Bête, originellement écrit par les Frères Grimm. Comme à chaque fois que je le lis ou bien que je repense au film, je m’identifie beaucoup à Belle, l’héroïne. Comme elle, j’aime les livres et leur univers magique, parfois impénétrable, renfermant selon moi bien des secrets sur les fondements même de notre existence et notre être. J’aime partager cette passion avec les gens que j’aime et qui m’aiment .

Au niveau plus profondément émotif du conte, il me revient en mémoire le fait que mon père me lisais souvent l’histoire quand j’étais une petite fille et que juste ça, ça me procurait un sentiment de réconfort et de sécurité incomparables. Je me souviens aussi pratiquement par cœur des paroles des chansons de l’adaptation cinématographique originale de La Belle et La Bête de Walt Disney (surtout celles de la chanson thème), qui fait souvent se nouer ma gorge d’émotion quand j’y repense.

Mais je crois bien que LA chose que j’aime le plus de ce conte, c’est le fait que la protagoniste doive passer outre l’apparence plus que différente de La Bête afin de trouver la beauté intérieure de son prince des ténèbres. (Confession : rien qu’en écrivant ces lignes, je constate avec une pincée d’amusement que je m’identifie aussi beaucoup à La Bête : avec mes différences, qu’elles soient  au niveau physiques ou psychologiques, ainsi qu’avec barrières que celle-ci  peut entraîner au premier regard.) Je m’autoproclame donc Princesse des Ténèbres à mon tour et je suis fière de l’être!

Donc voilà! Vous avez devant votre écran une fille qui adore la lecture et l’écriture, qui aime développer son sens de l’amitié, de l’amour, de l’humour, de la répartie et de la vie en papotant avec mes amies autour d’un bon café ou encore pelotonnée dans une doudou moelleuse au coin du feu, la main de mon chum caressant mes cheveux en bataille.

Bonne lecture! Longue vie à la Fab’Crép! (merci de votre générosité d’acceptation la gang!:)) .

Elizabeth

Les publications de : Elizabeth Lowe