Jonathan Savard

Me décrire en 300 caractères c’est digne de tinder. En espérant que tu me swipe du bon côté. Mes amis te diraient probablement que je suis intense. Ils n’ont probablement pas tort. Ma zone de confort se situe sur une paroi d’escalade ou derrière un appareil photo. Je pense que la vie est trop courte, j’aurai probablement besoin de 2 vies pour faire tout ce dont j’ai envie. J’essaie d’être un intervenant à temps partiel au travers de ça. Pi d’aimer … des fois. Je pense qu’un matin sans café c’est un outrage pire que la construction du mur de Berlin : LITTÉRALEMENT. J’espère mourir jeune, dans la fleur de l’âge, au sommet de ma forme, mais on s’entend que clairement, je vais finir vieux et grincheux. En attendant,  j’espère te faire réfléchir, mais pas trop. Ah pis je n’aime pas la coriandre : c’est dit.

Les publications de : Jonathan Savard